Nos Panthers ont surmonté l'obstacle namurois !

Nos Panthers ont surmonté l'obstacle namurois !

On ne le dira jamais assez: en jouant l'Europe on apprend ! Même avec des moyens limités, même en prenant des claques et des coups au moral, on en ressort plus fort ! Nos Panthers l'ont prouvé ce samedi en s'imposant au bout du suspense (63-62) face à Namur Capitale, l'un des gros budget de la TDW, et ce en dépit du forfait d'Emme Leblon. Un succès que nos filles sont allées chercher après le repos avec leurs tripes, leur fierté mise à mal jusque là...et l'expérience glannée en EuroCup. 
Massacrées au rebond (34 à 52 dont...17 offensifs abandonnés au Namuroises), en difficulté dans le secteur offensif, c'est par leur défense d'abord que nos Panthers ont su renverser en leur faveur le cours d'une rencontre mal embarquée après 20 minutes (29-38). Un 9-0 en début de seconde mi-temps remettait les deux équipes à égalité et c'est un nouveau match qui commençait.
"Je suis très content de notre défense, ou du moins de notre premier rideau défensif, car après il y a encore du travail. Sur la naïveté, sur les paniers faciles qu'on donne encore trop sur le rebond ou sur le replacement. En attaque aussi, on a encore du boulot mais on ne va pas faire la fine bouche. Ce succès sur Namur à ce stade de la compétition c'est du pain béni. On a tendance à devenir difficile en ne regardant que ce qui est perfectible mais en attendant, on n'a perdu que contre les deux grand favoris et on a battu tous les autres jusqu'ici, chaque fois en déplacement sauf Namur. Au second tour, on recevra Courtrai, Boom, Waregem... On est exactement là où l'on pouvait ambitionner d'être" relève Pierre Cornia...avant d'ajouter "A nous de ne pas galvauder, à Lummen samedi prochain, par exemple, qui est vraiment un déplacement piégeux"